Stage photo en Bretagne

La photographie devient de l’art quand elle dévoile l’âme et révèle l’authenticité du sujet.

photographe-Rennes-mariage-portrait-35

Par Le bon reflex

Vous avez reçu une carte cadeau ou vous vous êtes tout simplement offert un stage photo en Bretagne ? Quelle belle idée de pouvoir prendre le contrôle sur votre appareil photo! Voici comment se déroule le stage de deux heures: Petit topo par téléphone ou mail quelques jours avant pour vous donner les lignes directrices du stage photo. Avant toute chose, il faut que votre appareil photo puisse proposer au minimum les modes «  semi-créatifs « (nous y reviendrons plus tard) mais en gros sur votre molette, il doit y avoir AV, TV, M pour canon ou S, A, M pour Nikon. Pour les autres marques, c’est équivalent. Si je vous dit ça, c’est parce que nous bannirons à tout jamais le mode automatique à la fin du stage. En principe, je propose un endroit du côté de mère nature, au parc du Thabor à Rennes ou en bord de Vilaine par exemple, pour profiter d’un joli cadre reposant et intéressant pour nos exercices de prises de vues. Vouloir faire des belles photos est une chose, mais savoir ce que l’on veut photographier en est tout autre. Et il faudra déterminer vos envies et vos besoins. La technique et les réglages ne sont pas les mêmes entre prendre en photo un paysage et figer un mouvement. D’ailleurs, je vous proposerai de prendre une photo en début de stage et une autre a la fin, nous pourrons comparer votre progression.

La théorie

La première partie n’est pas la plus passionnante, je vous l’accorde, puisque c’est la théorie ! Mais elle est indispensable pour savoir comment fonctionne un boîtier ou un objectif. Comprendre la mécanique de cette fabuleuse machine est essentiel. Savoir par exemple qu’un diaphragme fonctionne de la même manière qu’un œil humain ou que l’on utilise des rideaux et des miroirs dans nos reflex. Sympa!? La photo, c’est comme un petit théâtre finalement! Je propose tout au long des deux heures, des exercices pratiques pour justement comprendre et mettre en œuvre la théorie. Pourquoi avez-vous choisi cette ouverture ? Proposez-moi une vitesse adaptée pour figer ce mouvement! Photographier une scène en expliquant votre intention. L’intention est capitale en photographie. De plus, il n’est pas essentiel d’avoir le meilleur appareil photo du monde, il suffit simplement de saisir le bon moment ou la bonne lumière.

La pratique

En plus de travailler la priorité ouverture et la vitesse d’obturation, nous travaillerons la mise au point et le cadrage. Une photo doit pouvoir se regarder, mais également se lire. Il faut en comprendre le sens! Finis le cadrage banal de face, place à la création totale, cadrages originaux et mise en scène unique! Je vous donne cet exemple éloquent : la plupart des personnes photographient les enfants de leur hauteur, c’est dommage, ça donne un coté très autoritaire à l’image. Placez tout simplement un genou à terre pour être à la même hauteur que ces bambins, et entrez dans leur monde. Soyez acteur de leur scène et profitez-en pour jouer 5 minutes. Nous aborderons le réglage de la balance des blancs, la mesure de lumière ou encore la correction d’exposition… Je ne vous en dis pas plus sur le contenu du stage photo, je vous laisse venir partager un cours à mes côtés. L’essentiel est de pratiquer régulièrement pour progresser. Sortez avec une idée précise en tête et ne rentrez qu’une fois les images réussies. Ne vous prenez pas la tête et comparez vos clichés, vos réglages et vos erreurs. Pas d’inquiétude, après le stage, je vous envoie des fiches de cours récapitulatives pour ne pas perdre le contact.

N’oubliez jamais, ce n’est pas l’appareil qui fait un bon photographe, c’est la créativité et l’intention!!

Partager l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *